erreur médicamenteuse

Les erreurs médicamenteuses sont présentes à toutes les étapes et impliquent tous les maillons de la chaîne :

  • Prescription (médecin)
  • Dispensation (pharmacien)
  • Reconstitution et administration du médicament (infirmier ou médecin)
  • Utilisation (malade)

Ces erreurs sont :

  • Fréquentes
  • Potentiellement graves
  • Souvent évitables
  • Non acceptées par les clients

Définition:

Selon l'OMS, l’erreur est « Tout événement fortuit survenant à un niveau quelconque dans le circuit qui va de la fabrication, à la prescription et à l’administration des médicaments et incluant les erreurs causées par tout acte de soin, qu’il soit médicamenteux, chirurgical ou de diagnostic»
Selon l'AFSSAPS : « L’erreur médicamenteuse est l'omission ou la réalisation non intentionnelle d'un acte survenu au cours du processus de soins impliquant un médicament, qui peut être à l’origine d’un risque ou d’un événement indésirable pour le patient »

Causes fréquentes des erreurs médicamenteuses :

  • Erreurs de prescription
  • Erreurs de reconstitution : erreurs de spécialité, erreurs de dilution ou d’étiquetage.
  • Erreurs d’administration (les plus fréquentes) : erreur de seringue, de volume, de débit, de voie d’administration, du patient.

 À télécharger en diaporama PDF :

Étude des problèmes liés aux erreurs médicales lors de la prescription et l'administration des médicaments.