Auteur: CARLI Pierre - Date: 20/01/2004 - Durée:77 mn 7 s - Type: conférence, médecine de catastrophe.

L'objectif de cette conférence est d'expliquer les bases de la médecine de catastrophe ainsi que l'organisation du dispositif de prise en charge des victimes dans diverses circonstances, aussi bien à l'extérieur de l'hôpital que dans les structures de soins hospitalières.

 

La constatation que les services d'urgence et les hôpitaux pouvaient avoir à faire face inopinément à de nombreuses victimes s'est imposée non seulement aux personnels médicaux mais aussi aux décideurs politiques. Les évènements du 11 septembre 2001 à New York, l'accident de l'usine AZF à Toulouse, illustrent la pertinence de ce risque dans une grande ville. L'épidémie de SRAS, la canicule en sont d'autres exemples. L'utilisation de moyens non conventionnels à des fins terroristes (arme NRBC : Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique) souvent appelés armes de destruction massive par les anglo-saxons est aussi devenue une probabilité plus qu'un scénario de science fiction. Dans un contexte accidentel naturel ou technologique les structures de soins sont au minimum des «victimes» de la catastrophe. Pour le terrorisme ce sont même de véritables cibles car leur désorganisation crée un sentiment d'insécurité majeur.

En conséquence l'organisation des structures de soins est le principal enjeu de la catastrophe ou de l'attentat. Développée par la circulaire «Afflux de victimes» de mai 2002 la stratégie de prise en charge de victimes du terrorisme NRBC en France est une variante du dispositif de prise en charge des victimes multiples. Elle repose sur une utilisation en réseau des capacités de soins et d'expertise au cours de l'évènement. Ce réseau est constitué à froid et part de chaque établissement de santé pour s'étendre territorialement jusqu'à la zone de défense. Il illustre le fait que la prise en charge de victimes en grand nombre dépasse les possibilités d'un hôpital et nécessite une coordination étroite pendant l'événement de tous les services d'urgence impliqués ou susceptibles de l'être. L'objectif de cette conférence est d'expliquer les bases de la médecine de catastrophe ainsi que l'organisation du dispositif de prise en charge des victimes dans diverses circonstances, aussi bien à l'extérieur de l'hôpital que dans les structures de soins hospitalières. Les spécificités françaises de cette organisation sont l'objet d'un développement particulier. Les limites du dispositif et l'évolution souhaitable du cadre réglementaire sont discutées.

 Pour regarder cette video : Canal U