Thèse présentée en vue d’obtenir le grade de Docteur
Spécialité : Automatique et Informatique Industrielle
Auteur : Besma GLAA
Doctorat délivré par l’Ecole Centrale de Lille
Soutenue publiquement le 2 Décembre 2008
Résumé :
"La prise en charge des urgences est l’une des missions principales des établissements de santé. Ces derniers, au travers de la structure d’urgence, ont du depuis les années 90, répondre à une demande exponentielle de soins non programmés, ce qui a posé le problème du dimensionnement de la structure et de ses moyens. En outre, pendant la même période, le maintien de la polyvalence de la médecine d’urgence et son développement ont fait apparaître le problème de l’affectation du personnel selon son profil d’évolution de compétence. Cette situation a été accentuée par les exigences des nouvelles mesures du plan hôpital 2007 et
particulièrement la nouvelle gouvernance hospitalière et la tarification à l’activité T2A. Elle a provoqué des problèmes organisationels énormes et a obligé les structures d’urgences à s’adapter aux divers changements et à chercher des solutions pour remédier aux problèmes qui ont été causé par l’afflux massif des passages aux urgences.

Face à cette situation, les décideurs hospitaliers manquent d’outils. Ces outils sont indispensable pour redimensionner les ressources de la structure d’urgence et pour le choix de la nouvelle organisation. Ils permettrons aussi la planification de la prise en charge des urgences ainsi que l’affectation des ressources humaines et matérielles.
En réponse à ces besoins, cette thèse propose une démarche d’aide à la gestion des systèmes de prise en charge des urgences. Cette démarche aborde trois principaux problèmes.
Dans un premier temps, nous nous focalisons sur la modélisation des processus de prise en charge des urgences et les principales filières d’urgences. Cette modélisation, couplée à la simulation de flux, nous permettra d’analyser le fonctionnement de la structure d’urgence et de déterminer les paramètres influents sur le processus de prise en charge des urgences.

Nous nous intéressons, dans un second temps, à l’affectation des personnels infirmiers en tenant compte de leur profil d’évolution de compétence à l’aide de la programmation linéaire.

Dans un troisième temps, nous étudierons le problème de prise en charge des urgences vitales intrahospitalières. A l’aide d’une modélisation de processus réunie avec une simulation, nous procédons à une démarche de conception et d’évaluation de la Chaine de Survie Intrahospitalière (CSIH). Nous abordons, dans cette dernière étape, la question de dimensionnement et d’affectation de l’Equipe Mobile de Réanimation d’Urgence (EMRU) ainsi que le positionnement des Défibrillateurs Semi Automatiques (DSA)."
Retrouvez cette thèse sur le site : Archive ouverte pluridisciplinaire HAL