médicaments et vaccins covidJuin 2022 : l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a dressé la première liste des médicaments essentiels contre le COVID-19. Elle comprend tous les vaccins et traitements autorisés dans l’union européenne pour prévenir ou traiter cette infection.

Cette liste sera mise à jour en fonction de l’évolution de la pandémie et de l’autorisation de nouveaux médicaments.

À ce jour, cette liste contient : 5 vaccins et 9 médicaments

 

VACCINS AUTORISÉS :

Vaccins à ARN messager :
1. COMIRNATY® de Pfizer 10 µg enfant - 30 µg adulte (autres dénominations Pfizer-BioNTech, COVID-19 VACCINE, Bnt162b2)
2. SPIKEVAX® de Moderna (autre dénomination : Moderna mRNA-1273)
Vaccins à vecteur viral :
1. VAXZEVRIA® d’AstraZenace (Vaccin anti-covid 19 à vecteur viral non réplicatif "adénovirus de chimpanzé". Autres dénominations : Oxford AZD1222 ; ChAdOx1-S ; COVID-19 Vaccine AstraZeneca)
2. JCOVDEN® de Janssen (Vaccin anti-covid 19 à vecteur viral non réplicatif "adénovirus". Autres dénominations : Janssen COVID-19 Vaccine, COVID-19 Vaccine Janssen)
Vaccin contenant des protéines recombinantes associées à un adjuvant :
NUVAXOVID® de Novavax (Vaccin sous-unitaire recombinant à nanoparticules avec adjuvant "Matrix M")

MÉDICAMENTS AUTORISÉS :
1. Corticoïde (Dexaméthasone) : anti-inflammatoire indiqué pour les malades nécessitant une oxygénothérapie (adultes et enfants à partir de l'âge de 12 ans). Pour les enfants <12 ans, adultes >70 ans, femmes enceintes : absence d'études. Aucun interêt pour les malades ne nécessitant pas d'oxygygène.
2. Anticorps monoclonaux antiviraux : imitent les anticorps naturels générés par le système immunitaire contre le coronavirus. Il s'agit de médicaments très naturels et donc sûrs. Les anticorps restent dans le flux sanguin pendant un certain temps, non seulement en soignant l'infection, mais aussi en assurant une protection contre l'infection. Ils sont les plus efficaces dans les premiers stades de l'infection. Les anticorps monoclonaux peuvent être développés relativement rapidement et plusieurs candidats sont déjà en phase de développement avancé.

  • EVUSHELD® (Tixagevimab/Cilgavimab),
  • REGKIRONA® (Regdanvimab),
  • ROACTEMRA® (Tocilizumab),
  • RONAPREVE® (Casirivimab/Imdevimab)
  • XEVUDY® (Sotrovimab)

 3. Antiviraux oraux : sont de petites molécules qui bloquent l'activité et la réplication du virus. Ils doivent être administrés aussi rapidement que possible après l'infection, avant que le virus ne provoque des lésions dans les tissus et les organes. Ces médicaments sont un traitement de quelques jours au moyen de comprimés à prendre par voie orale, faciles à administrer. Les antiviraux oraux sont plus résistants aux variants et fonctionnent également chez les patients vaccinés.

  • PAXLOVID® (PF-07321332 / Ritonavir)
  • VEKLURY® (Remdesivir)

4. Immunomodulateurs sont des médicaments qui peuvent réguler la réaction excessive des systèmes immunitaires, raison pour laquelle certains patients doivent être hospitalisés. Cette catégorie de médicaments offre un traitement symptomatique à ceux qui ont atteint un stade sévère de la maladie malgré la vaccination et la thérapie antivirale. Un certain nombre d'immunomodulateurs approuvés pour d'autres indications, telles que des maladies auto-immunes ou d'autres syndromes hyper-inflammatoires, ont fait l'objet de tests.

  • Anti-IL1 : KINERET® (Anakinra)

Cette liste ne doit pas être considérée comme des recommandations d’utilisation de ces traitements dans les États membres. Les campagnes de vaccination, le choix des vaccins ou des traitements et les personnes concernées sont décidés au niveau national.

Source EMA – 7 juin 2022 : List of critical medicines for COVID-19 public health emergency (PHE) under Regulation (EU) 2022/123

Lisez également :
ANSM : Médicaments, nos informations de sécurité, avis et recommandations face à la COVID-19