scopeDans le jargon médical moderne on dit souvent scoper le malade ou encore monitorer (monitoring).
Poser une question aux étudiants «quelle est la conduite à tenir devant une urgence grave» ils vont répondre : d’abords scoper le patient (!)
Certains médecins hospitaliers refusent parfois d’admettre un malade sous prétexte «Il est en état grave et je n’ai pas de scope disponible au service» ou encore ils engueulent les jeunes médecins qui transportent un patient d’un endroit à un autre sans scope (!).
Le scope (ou moniteur) est un écran TV qui permet de suivre en permanence les paramètres vitaux comme le rythme cardiaque, le pouls, le taux d'oxygène dans le sang (saturation en O2), la tension artérielle ou encore la température. Il est relié au patient par des électrodes. En cas de trouble du rythme par exemple, l’appareil déclenche une alarme visuelle et sonore.

 

Oedème de QuinckALLERGIE AIGUË : CE QU’IL FAUT SAVOIR
- La réaction allergique se manifeste par différents symptômes : rhinite, asthme, eczéma, urticaire et/ou conjonctivite.
- L'angio-œdème ou œdème de Quincke est l’œdème rapide de la peau, des muqueuses et des tissus sous-muqueux (souvent à la face et au cou) entrainant l’obstruction des voies aériennes et peut provoquer une asphyxie aigue.
- Le choc anaphylactique est la forme la plus grave de l’allergie qui nécessite un traitement immédiat. Il débute soit progressivement avec prurit, urticaire, œdème de Quincke ou une gêne respiratoire (bronchospasme) soit de façon brutale avec effondrement de la tension artérielle, perte de la conscience et risque imminent d’arrêt cardiaque. C’est une urgence vitale.
Le diagnostic différentiel entre choc anaphylactique et choc vagal est parfois difficile dans le cas par exemple d’un patient qui présente une lipothymie et hypotension suite à une injection médicamenteuse ou douleur aigue. Dans le choc anaphylactique on observe une tachycardie, la peau est chaude et rougeâtre (à cause de la vasodilatation) alors que dans la malaise vagale le patient est pâle et bradycarde.