Catastrophe

  Médecine d'exception, catastrophes, épidemies, plans blancs

 

 

 

 

médecine de catastropheLe damage control (DM) est un terme anglais qui signifie « maitriser les dégâts » ou « limiter les dégâts ». C’est un protocole, décrit par la marine américaine depuis la 2ème guerre mondiale, préconisé pour réparer un navire de guerre ayant subi des dégâts au combat. Cette intervention se faisait en trois temps :
1/ Réparer les dégâts les plus graves : éteindre les feux et colmater les brèches.
2/ Maintenir le bâtiment à flot jusqu’au port.
3/ Une fois au port et en sécurité, débuter les réparations définitives.

vademecumConduites à tenir pour les professionnels de santé

Pr Pierre CARLI, Pr François PONS et al.

Publication : Ministère des Solidarités et de la Santé, France, juin 2018

Ce Vade-mecum est rédigé conjointement par plusieurs auteurs civils et militaires qui ont acquis une expérience personnelle dans ce domaine. Il est destiné aux professionnels de la santé impliqués dans le secours en cas de situation d'exception.

Auteur: CARLI Pierre - Date: 20/01/2004 - Durée:77 mn 7 s - Type: conférence, médecine de catastrophe.

L'objectif de cette conférence est d'expliquer les bases de la médecine de catastrophe ainsi que l'organisation du dispositif de prise en charge des victimes dans diverses circonstances, aussi bien à l'extérieur de l'hôpital que dans les structures de soins hospitalières.

Ces documents s’adressent à tous les praticiens, notamment les médecins généralistes, qui peuvent être appelés à participer à des opérations de secours en cas d’afflux de victimes; il doit constituer une base de référence pour des actions de formation.

Accidents collectifs, attentats, catastrophes naturelles :

Guide d’aide à l’élaboration des plans blancs élargis et des plans blancs des établissements de santé
Ministère de la santé France

La première version de ce guide, édité en mai 2004, avait pour objectif d’accompagner les démarches d’élaboration ou de réajustement des plans blancs des établissements de santé et des schémas départementaux en application de la circulaire du 3 mai 2002 relative à l’organisation du système hospitalier en cas d’afflux de victimes.